La Rose du Mois

Octobre 2016

Joseph’s Coat

Un rosier multicolore qui illumine le jardin

 

En cette période automnale, vous aurez peut être encore l’occasion d’admirer les magnifiques teintes chaudes de ‘Joseph’s Coat’ (Tunique de Joseph).

Les couleurs chatoyantes de cette rose font référence à un épisode de l’Ancien Testament : Parmi les 12 fils de Israël (Jacob), Joseph est le préféré de son père. Celui-ci le lui démontre notamment en lui offrant pour ses 17 ans, une splendide tunique multicolore…

 

> Téléchargez le fond d’écran : 
- ‘Joseph’s Coat’ en (1280 x 1024)
- ‘Joseph’s Coat’ en (1680 x 1050).

 

En savoir plus : un rosier aux couleurs changeantes

Localisation de la variétéEmplacement de ‘Joseph’s Coat’ dans la Roseraie : Plate-bande 127 A.

 

Rose aux tons chauds, la variété   ‘Jospeh’s Coat’ a été obtenue par Herbert Swim en 1964 au sein des pépinières Armstrong Nurseries (Ontario - USA). Elle a obtenu plusieurs récompenses avant d’être commercialisée en 1969.

 

‘Joseph’s Coat’ s’est en effet tout de suite démarquée de ses consoeurs grâce à, non pas "son" mais "ses" coloris exceptionnels ! Cette rose aux teintes changeantes, à la façon de ‘Masquerade’ ou ‘Rosa chinensis Mutabilis’, a enthousiasmé les amateurs : en vieillissant, ses roses jaune d’or passent au orange et finissent vers un rouge pourpré… Sur le même rosier, trois couleurs cohabitent !

 

Ce résultat extraordinaire est le fruit du croisement   entre un buisson à grandes fleurs de couleur jaune (‘Buccaneer’) et un buisson a fleurs groupées jaune tirant sur le rose (‘Circus’). Après les résultats des concours de 1964, André Leroy, ingénieur en chef honoraire des parcs et jardins de la ville de Paris, concluait en 1965 :

"Les Américains sont présents aussi dans divers concours européens et leurs nouveautés sont toujours de valeur. La firme Armstrong-Nurseries a présenté des nouveauté dans chacun des types (…). JOSEPH’S COAT (…) a été remarqué dans tous les concours. C’est une variété   originale de grand effet qui a très justement gagné la médaille d’Or de Bagatelle."
(Mon jardin et ma maison n°80 - 1er janvier 1965)

Joseph’s Coat

Catégorie : Variété horticole moderne (Hybride de Thé).

Feuillage : Le feuillage est vert foncé et d’aspect brillant.

Fleurs : Les fleurs semi-doubles (7cm de diamètre) s’épanouissent en bouquets aux couleurs chatoyantes : du jaune d’or, elles évoluent vers l’orange puis le rouge pourpré… Ce rosier aux tons chauds offre une formidable floraison auréolée d’un léger parfum sucré.

Floraison : de mai-juin jusqu’aux premières gelées. Remontant.

Développement : grand – environ 2 m de haut et jusqu’à 1,50 m de large.

Soin : arbuste vigoureux assez résistant aux maladies, il supporte bien les sols pauvres et la chaleur mais craint l’humidité.

Utilisation : S’il s’épanouit parfaitement en buisson libre, ‘Joseph’s coat’ possède un port souple qui lui permet également d’être conduit en grimpant sur une structure adaptée (portique, pergola…).

Obtenteur : Herbert C. Swim / Introduit par David L. Armstrong (Etats-Unis)

Année de commercialisation : 1969.

Récompenses :

- Médaille d’or au concours international de roses nouvelles de Bagatelle (1964)

- 1er certificat de mérite (fleurs multiples) au concours international de roses nouvelles de Rome (1964)

- Certificat de la Royal National Rose Society (1963)

Les autres roses

Janvier 2009

La beauté d’une rose pour célébrer des héroïnes médiévales.

Février 2009

Un nom de baptême inspiré...

Mars 2009

« Un pas de plus vers la rose idéale » Jacques Mouchotte, créateur chez Meilland.

Avril 2009

Une rose mythique au coloris exceptionnel

Mai 2009

L’un des premiers rosiers à fleurir...

Juin 2009

Pour les amoureux des roses ?

Juillet 2009

Un véritable feu d’artifice

Août 2009

L’alliance rêvée du romantisme et de la modernité

Septembre 2009

Pour embellir une pergola... jusqu’à 6 m de haut !

Octobre 2009

A l’occasion des 50 ans d’Astérix, la Roseraie rend hommage à son talentueux scénariste

Novembre 2009

« Une splendeur automnale » Charlotte Testu

Décembre 2009

« Coloris ardent, évoquant la rougeur incandescente de la bûche qui pétille dans l’âtre ? »