Structure du parfum

Extrait du "Colloque du Centenaire de la Roseraie du Val-De-Marne" - (1994)

Qu’est ce qu’un parfum ?

"C’est un ensemble de notes olfactives se rapportant à l’odeur framboise, pomme, muguet, lilas, herbe verte, foin, lierre, artichaut cru...

 

Les notes se rassemblent, ou du moins, on peut les rassembler en familles. C’est ainsi que l’on dénombre des familles :
- fleuries (lilas, muguet, jacinthe, rose en tant que telle…) 
- fruitières (pomme, poire...), 
- hespéridées (citrus et autres...), 
- aromatiques (vanille...), 
- épicées (câpre, piment...), 
- boisées (mousses, lichens...), 
- balsamiques...

 

Pour les parfumeurs, l’odeur de rose porte essentiellement sur deux ou trois constituants principaux :
- rhodinol,
- citronnellol,
- alcool betaphenylethylique.

 

Mais c’est aussi bien autre chose. Une rose, une variété   va prendre peut être une note boisée, une note aromatique, une note fruitée. Pour une autre variété  , les combinaisons pourront être multiples avec de subtils gradients.

 

Une approche plus concrète peut être faite par une codification des parfums comme pour les codes de couleur.

Voici un exemple de “paysage théorique” d’une rose sous la forme d’une pyramide en tenant compte des différentes familles qui peuvent constituer le parfum d’une rose.

 

Pyramide des parfums

 

Dans l’expression du phénomène, toutes les notes de parfum ne parviennent pas au récepteur en même temps. Certaines sont plus fugaces que d’autres, plus volatiles. Elles vont néanmoins arriver au nez dans un certain ordre.

 

Les parfumeurs expriment cela d’une autre manière. Pour eux, un parfum se subdivise en trois parties : la tête, le cœur, le fond.

- La tête : ce sont les notes olfactives qui arrivent les premières, les plus fugaces. C’est l’esprit du parfum. Il arrive le plus vite et en repart de même. Il peut être annonciateur de différentes familles olfactives si elles sont présentes (agrumes, aromates).

 

- Le cœur correspond à des notes beaucoup moins fugaces. Il représente la personnalité du parfum. Il le caractérise. Les familles présentes sont nombreuses (fruitées, fleuries, vertes, épicées...).

 

- Enfin, le fond, ce qui demeure au bout d’un certain temps et correspond aux notes les plus lourdes, les plus tenaces. On l’appelle aussi le sillage du parfum. Il est essentiellement représenté par des notes boisées, balsamiques."