Les mécènes du jardin

La Roseraie remercie ses mécènes

Le jeudi 3 juin 2010 à la Roseraie, l’ensemble de mécènes du jardin se sont retrouvés pour découvrir ensemble le résultat de leur collaboration avec le Département.

Dès 17h30, des membres de la Fondation des Parcs et Jardins de France et de la French Heritage Society étaient sur les lieux. Ces amateurs de patrimoine, qu’il soit botanique  , historique ou architectural, ont découvert le jardin paré de ses plus beaux atours : en pleine période de floraison, la Roseraie était assortie d’une scénographie originale d’Isabelle Cros « Arts plastiques » ainsi que de deux expositions (« Restauration du Dôme, retour en images sur un chantier minutieux » et « Promenade au temps de Jules Gravereaux »).

 

 

A partir de 18h30, l’arrivée des élus et de l’ensemble des mécènes a lancé le début de la cérémonie : la Fondation des Parcs et Jardins de France a dévoilé le tout nouveau pupitre d’orientation en relief tandis que la French Heritage Society évoquait la rénovation de la statuaire. La Fondation du Patrimoine, la Fondation Total et l’agence Val-de-Marne de SCREG Ile-de-France Normandie ont accompagné le Président du Conseil général, Christian Favier, lorsque celui-ci a coupé le ruban, inaugurant ainsi le dôme restauré.

 

 

Après le remerciement des mécènes, Christian Favier a rendu hommage à un autre bienfaiteur du jardin : Michel Germa, ancien président du Conseil général du Val-de-Marne, considérait la Roseraie comme un « jardin secret » et a beaucoup œuvré pour maintenir les collections du jardin. La rose « Michel Germa » lui est dédiée : elle a été plantée par son parrain Allain Leprest, juste à côté de la rose « André Brunel », un autre amoureux de la Roseraie.

 

 

Sous un soleil radieux, les invités ont pleinement profité des palettes de couleurs, de la diversité des formes et de la richesse des parfums des 3177 roses du jardin… Autant d’atouts pour leur donner envie, nous l’espérons, de prolonger leur collaboration avec la Roseraie du Val-de-Marne…

 

Etaient également invités à cette cérémonie les donateurs privés. En effet, avec le partenariat de la Fondation du Patrimoine, le lancement d’une souscription publique auprès des particuliers avait été possibles et de nombreuses personnes ont exprimé leur attachement à la Roseraie, et ont contribués grâce à leurs dons, à la sauvegarde de ce patrimoine.

 

Une démarche qui se prolonge

Depuis, la famille des mécènes de la Roseraie s’est agrandie et compte désormais l’entreprise Ricoh qui a permis la numérisation des archives du Musée de la rose via un mécénat de compétence au cours de l’année 2011.

 

Le mur des mécènes à l’entrée du jardin rend hommage aux différentes entreprises et fondations ayant oeuvré à la préservation de la Roseraie.