Un jardin, 13 collections

La Roseraie du Val-de-Marne est composée de 13 jardins de collections différents

La Roseraie du Val-de-Marne a été conçue par Jules Gravereaux, assisté du célèbre architecte paysagiste Edouard André. Ainsi naquit la première Roseraie du monde, où le rosier constitue le seul élément de décoration végétale. C’est une véritable révolution dans l’art des jardins.

Il s’agit également de la première collection vivante de roses… Plusieurs milliers de variétés sont présentes dans ce fabuleux jardin !

 


Roseraie vue du ciel

 

Aujourd’hui, la Roseraie du Val-de-Marne comprend presque 2 900 variétés sur plus de 11 100 pieds. Les collections sont réparties dans les secteurs que Jules Gravereaux avait mis en place, répondant à une logique d’évolution chronologique depuis les variétés les plus anciennes jusqu’aux plus récentes…
Ainsi, à partir de l’allée de l’histoire de la rose, le visiteur peut découvrir successivement les roses sauvages, les roses galliques (de l’antiquité au XVIIIème siècle), les roses de rosiers rugueux ou à feuille de pimprenelle, les roses de la Malmaison, celles originaires d’Asie, les roses thé, la collection horticole qui regroupe les roses crées par l’homme au XIXème et au début du XXème siècle, la roseraie « à la française » et enfin, les roses modernes françaises et étrangères