Professionnels

Aide à l'horticulture et au maraîchage

C'est quoi

L’aide à l’investissement Adhom (aide départementale à l’horticulture et au maraîchage) permet de moderniser les exploitations agricoles dans le cadre d’un programme pluriannuel de cinq ans. Cette aide vient en complément de l’aide Régionale Primheur mise en place par le Conseil Régional d’Ile-de-France.

Cette aide est destinée à soutenir les investissements matériels des exploitations maraîchères et horticoles. Elle prend la forme d’une subvention dans la limite fixée par la réglementation européenne.

Le montant de l’aide départementale est plafonné à 31 000 € par an et par entreprise dans la limite de 77 000 € sur cinq ans.

Pour qui

L’aide à l’horticulture et au maraîchage s’adresse à toutes les entreprises agricoles ou fermières du Val-de-Marne. Pour bénéficier de cette aide à l’investissement, le demandeur doit :

  • solliciter la subvention départementale pour chaque tranche du dossier
  • avoir un établissement en Val-de-Marne
  • avoir au moins les trois-quarts de son chiffre d’affaires qui relève d’une activité de production
  • avoir un projet qui a un impact économique sur le territoire du Val-de-Marne

Comment

Pour bénéficier de cette subvention, le demandeur doit constituer un dossier et adresser une demande écrite au Président du Conseil départemental. 

Pièces à fournir pour la première tranche :

  • diagnostic d’exploitation demandé par la Région
  • nombre de tranches et le montant prévisionnel du programme
  • fiche de demande du complément départemental à Primheur
  • montant de la première tranche accompagné des devis

Pièces à fournir pour les tranches suivantes

  • récapitulatif des tranches précédentes
  • montant de la tranche et les devis
  • fiche de demande du complément départemental à Primheur

Dans tous les cas, la demande écrite est à adresser à :

Monsieur Christian Favier
Président du Conseil départemental du Val-de-Marne
Hôtel du Département
Avenue du général de Gaulle
94000 Créteil

Ces services vous concernent peut-être